La légère obsession

Je vis dans un taudis magnifique. Un lieu très préservé, un petit coin sauvage avec la civilisation comme voisine. Une maison ancienne, et fatiguée, qui a besoin de retrouver un peu de souffle.
Comprendre : des gros travaux.
De ceux qui arrachent un bout de jardin, creusent des tranchées, dispersent les murs en poussières et découvrent des colonies de chauve-souris.

pinterest-archi

Alors pour éviter d’y penser, parce qu’on y est pas encore, je me plonge avec avidité dans les magazines de déco, les blogs et assez logiquement, Pinterest a fait son grand retour dans ma vie en ligne. J’y mets en vrac des carrelages anciens, du vieux bois et des entrées plongées dans la pénombre ; des glycines encombrantes, des salles de bain vieillottes. Des verrières et des fenêtres, partout. Des cabanes et des lampions, pour la belle saison qui arrivera bien dans quelques semaines.

Je sais déjà que je ne peux plus voir les intérieurs « scandinaves » en peinture, et que tout ce blanc me sort par les yeux ; que je pends le premier qui me dit que les sols de béton ciré sont « tendances » ; et que Ikea fait de superbes cuisines. Le noir et blanc m’ennuie, et j’ai l’impression de voir toujours les mêmes lofts à Paris.

Je rêvasse. Sans trop regarder le prix de mes rêves les plus fous. Pourquoi dégringoler dans la boue quand on peut humer gratuitement l’infinité du ciel ?

En attendant le retour du printemps, et peut-être, le début de travaux, je vais faire passer mes envies de grandeurs le dos plié, à genoux, en arrachant des ronces.

Et pour ceux qui n’aiment pas le béton ciré et les lofts avec la baignoire dans la cuisine, vous pouvez aussi suivre mon Pinterest spécial archi/déco, et m’envoyer les vôtres dans le même style. Ou vos blogs, sites et magazines préférés. Juste pour nourrir ma légère obsession.

8 thoughts on “La légère obsession”

  1. Julie
     ·  Répondre

    Comme je te comprends, au final dans ces magazines de décoration & lifestyle, on finit par toujours voir les mêmes intérieurs, les mêmes éléments, encore et encore et encore… Parfois certains détails peuvent me faire tiquer mais globalement l’appartement témoin branchouille ne me dit rien. Je rêve de décoration cosy, un peu style cottage anglais, pas trop lumineux, ni trop sombre , un endroit qui me ressemble, où j’aurais autant plaisir à évoluer qu’à y inviter mes amis. Mais vivre à Paris à légèrement freiné mes envies de déco (locataire encore pour le moment, petit espace) et de rêverie d’espace bien agencés : D (et autant te dire que si j’ai des amis qui ont une baignoire dans la cuisine, je décampe rapidement)

    • Lucifugae
       ·  Répondre

      Bah disons que pour inviter des amis, la baignoire dans la cuisine… faut être super intimes, quoi.
      C’est marrant mais même quand je vois des choses qui, a priori, pourraient me plaire, à force d’en voir je décortique… et je me dis : tu m’aimes tout de suite ? Attends 2 ec. Réfléchis. Est-ce que tu pourra encore le voir dans 5 ans ?

  2. LZ
     ·  Répondre

    Nan mais la baignoire dans la cuisine, c’est pour laver les chaudrons de confiture, les gamelles de cotriade et rincer les paniers de légumes XXL de l’AMAP, non ?

    • Lucifugae
       ·  Répondre

      Ahahah ou laver le chien.

  3. Julie
     ·  Répondre

    Je me pose exactement la même question de la pérennité avant d’acheter un meuble ou d’entamer un travail de décoration, du coup j’achète rien (pas que pour ça, aussi parce que ce que je vois qui me parait durer une chiée de temps coûte un rein) .
    Je crois que le modèle de mes parents me poursuit, acheter de bonne facture et bien réfléchir, ça c’est pas dur pour le deuxième critère, le prix freine :’)

    • Lucifugae
       ·  Répondre

      Il y a un truc auquel on ne pense jamais en achetant : le cas de la revente.
      Parque oui, un jour, le meuble que tu as tant aimé, tu ne pourra peut-être lus le voir en peinture. Ou alors tu aura juste envie d’autre chose.
      Quand tu as acheté du Ikea, c’est fichu, t’as plus qu’à le donner. Quand tu as acheté une « pièce », tu as plus de chances. Mais si tu as acheté un style à la mode ? Là c’est cuit, parce qu’il faudra attendre que ça revienne à la mode. D’ici quelques décennies…

  4. Lucile
     ·  Répondre

    Les intérieurs et leur déco doivent s’adapter à la maison / l’appartement et pas l’inverse : une déco années 50 scandi dans un appart tout carré des années 60 c’est ok pas dans une vielle baraque de Bretagne ;) Par ailleurs tu peux aimer un style sans en avoir tous les tics et faire de chez toi un appartement témoin ;) Je vais te donner mes petits trucs déco pour un intérieur personnalisé : le site et le bouquin Design Songe où tu feras connaissance avec des maisons et apparts totalement personnels dans leur vision de la déco et le récemment découvert site we are inside avec des apparts foufous de gens créatifs en majorité. Sinon bien sûr tu peux suivre mon pinterest même s’il est assez obsédé également en ce moment « en mode baby » il y a une case Maison et bricoles où je mets les intérieurs qui me plaisent bien … Autre bon plan : le site Westwing tu y trouveras pas mal de belles choses dans des tas de style à des prix ok. Bises !

    • Lucifugae
       ·  Répondre

      Aaaah mais mea maxima culpa je n’avais pas vu ton commentaire ! Merci beaucoup pour les références.
      Je me disais bien aussi que le sujet t »intéressait : )
      Je vais aller fouiner du côté de ton Pinterest aussi.
      J’aime beaucoup certains éléments du style années 50, comme tu dis, mais je ne suis pas pour faire du total look. C’est un coup à se lasser en moins de 2 ans… Je préfère mélanger. Un gros morceau de maison de campagne 18ème française ; un peu de lignes épurées façon 50 ; un peu de chaleur apportée par l’esprit club anglais donc j’ai déjà quelques éléments – certains plus dans le style Arts & Crafts d’ailleurs ; et puis un peu de cet esprit gipsy qui flotte sur la vallée ici… Il y a plein de choses à faire.
      Mais on y verra plus clair quand l’archi nous aura fait son devis ! ^^

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*